Les élèves du Collège Échange, encore et toujours fous de danse

Les 6ème de la classe René Magritte travaillent cette année sur un projet de la chorégraphe Dominique Brun intitulé « Boutures d’un sacre ». Une adaptation du « Sacre du printemps » de Nijinsky. Ça va swinguer !

Après quelques années de séances, différents cycles, projets et spectacles avec les 6ème du collège Échange, les structures culturelles de la Ville de Rennes, le Musée de la Danse et le TNB en tête, sont devenus des partenaires clés dans l’élaboration de projet artistique et culturel.

Un projet artistique et culturel en danse

L’année dernière, « Les Sysiphe » avaient mené nos élèves dans une transe performative sur la musique « The End » des Doors reprise par Julie Nioche lors de l’événement Fous de Danse (l’équivalent de Tout Rennes court appliqué à la danse).

Un dimanche de danse sur l’esplanade Charles de Gaule à Rennes… Avec une classe de CE2-CM1 de l’école Joseph Lotte, les 6ème C du collège ont fait chauffer le bitume toute la journée ! (Pour voir un résumé de cette journée, c’est par ici)

Les 6ème de la classe René Magritte en piste

Cette année, l’histoire continue ! Toujours avec une classe de Joseph Lotte, les élèves de la classe de 6ème René Magritte vont s’éprouver, dans le cadre d’un partenariat avec le Musée de la Danse, lors d’ateliers chorégraphiques préparés par Dominique Brun et ses interprètes. L’œuvre s’intitule « Boutures d’un sacre ». Elle est librement détournée du « Sacre du printemps » de Nijinsky.

Ce projet artistique a déjà tourné, en Ille-et-Vilaine notamment. Une soixantaine d’élèves de CM1-CM2 de l’école publique élémentaire de Combourg ont ainsi déhanché leur corps sur ce sacre adapté en 2013. Plus récemment, il a été présenté par des collégiens de l’Eure et de la Seine-Maritime à l’occasion du Festival Terres de Paroles.

Le déroulement du projet en pratique

Le projet comprend cinq semaines d’après-midi dansants. L’apprentissage d’une chorégraphie où les corps exprimeront un esprit de communauté entre rondes, marches païennes et démarches implorées… Pour mener à bien ce projet, une réorganisation de l’emploi du temps a été nécessaire.

Pendant les deux dernières semaines de mars et la première d’avril, les élèves suivront un atelier tous les après midi au Musée de la danse rue Saint Melaine (sauf le mercredi). Du 2 au 5 mai, ainsi que les 9 et 10 Mai, les ateliers se dérouleront au Garage dans le quartier Villejean. Les parents qui souhaiteraient s’impliquer dans le projet sont évidemment les bienvenus.

Les élèves présenteront leur travail à l’occasion de trois représentations (le week-end) dans le cadre de « Fous de Danse » à Brest (le 13 et 14 Mai), à Berlin (le 9 et 10 septembre) et à Paris (le 30 septembre et 1er octobre). Un projet d’ampleur qui, et nous pouvons les en remercier, est pris en charge totalement par le Musée de la Danse et la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

Pierre Prim