Le harcèlement, c’est quoi ?

Le harcèlement c’est une violence répétée qui peut être avec des mots, des coups. Lorsqu’un enfant est menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle de harcèlement. Cette violence se trouve aussi à l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves.

L’Echangeur fait le point sur les conseils à observer par les élèves qui seraient victimes ou témoins de harcèlement.

Si tu es victime…

Se confier – N’aies pas honte ou peur des représailles ! Ose te confier à un adulte du collège mais aussi à tes parents, à ton grand frère ou à ta grande sœur. Ne laisse jamais la situation s’installer dans le temps.

Se protéger – Pour éviter tout problème sur Internet, ne donne jamais de détails sur ta vie privée et réfléchis avant de diffuser des photos. Ne donne jamais tes mots de passe, ce sont des informations très personnelles.

Téléphoner – Si tu es victime de harcèlement à l’école appelle le n° vert « Non au harcèlement » (3020). Ce service est
ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés). Si le harcèlement a lieu sur internet, compose le 0800 200 000
 (N° vert « Net écoute ». Ce service est gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Porter plainte – Dans les cas les plus graves, il est possible de porter plainte contre l’auteur du harcèlement. C’est à tes parents, qui sont tes représentants légaux, d’effectuer cette démarche.

 Si tu es témoin…

Soutenir – Bien souvent, les élèves victimes de harcèlement sont mis à l’écart de la classe. Ne participe pas à cet isolement forcé et n’hésite pas à aller leur parler.

Ne pas rire – S’il cesse d’avoir un public qui rigole face à lui, l’agresseur arrêtera sans doute ses insultes. Les témoins ont un grand rôle à jouer contre le harcèlement à l’école.

En parler –
Adresse-toi à un délégué de classe ou à un adulte du collège si tu es témoin d’un cas de harcèlement. S’il existe des médiateurs, ils peuvent aider à dénouer la situation.

Ne pas participer – Si tu reçois un message ou une photo humiliante « à faire tourner », supprime la plutôt que de le transférer à tes amis. Tu pourras briser la chaîne du harcèlement.

Convaincre – Si le harceleur fait partie de ton groupe d’amis, essaie de le raisonner et de comprendre pourquoi il agit ainsi. Vouloir faire du mal aux autres est aussi un signe de mal-être.

Pour plus d’informations sur le sujet, rendez vous sur le site mis en place par le gouvernement.

Lou-Anne le blanc 6e D